Kasischke

Née en 1961, à Grand Rapids , dans le Michigan, elle est considérée comme l’une des plus grandes romancières américaines. Elle enseigne également l’écriture à l’Université de Michigan.

Derrière les vies paisibles de la Middle class, gronde une menace comme l’envers du décor. Dans ses romans, on croise les fantasmes et les ambivalences dissimulées, des tourments enfouis, toujours synonymes de dangers immédiats. Le personnage au centre de cette toile est souvent une femme, qui n’est jamais ce quelle paraît être. Des non-dits ou des peurs étouffées dans le conformisme les poussent au bord du gouffre, et on sent que la chute est imminente.

Pourtant, l’effroi qui va naître n’est que rarement prévisible : Laura Kasischke sait nous mettre à l’aise avec force détails, andins, de la vie domestique, mettant en valeur, en apparence, le rôle de maitresse de maison, de mère, d’épouse de ses héroïnes…alors que le grain de sable est souvent présent dès le début…

Laisser un commentaire