Quelques nouvelles

« Nuit noire, étoiles mortes » de Stephen King :NUIT_NOIRE_ETOILES_MORTES_Mise en page 1
Ne cherchez jamais à connaitre cet Autre qui sommeille en vous…
Dans la lignée de « Différentes Saisons », un King démoniaque où les mariages se disloquent sous le poids de secrets plus noirs que les ténèbres, où l’avidité et la culpabilité distillent goutte à goutte leur venin, où la seule certitude est que le pire reste encore à venir.
« Quatre nouvelles puissantes et, chacune dans son genre, profondément dérangeantes. » Neil Gaiman

« Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part » de Anna Gavalda :
Il se passe peu de choses dans les nouvelles d’Anna Gavalda, pas d’événement exceptionnel, de rebondissement inattendu, rien que le cours ordinaire de la vie et c’est ce qui en fait le charme. L’absence de sensationnel excelle à rendre le vide de ces existences vouées à la même banalité derrière une façade sociale plus ou moins reluisante. Ainsi dans Cet homme et cette femme un couple part en week-end. Ils roulent sur l’autoroute en direction de leur maison de campagne à bord d’une voiture luxueuse. Chacun plongé dans ses pensées, garde le silence. Il ne se passe rien mais en moins de quatre pages Anna Gavalda parvient à rendre poignante la solitude de ce couple sans enfant, sans amour qui a depuis longtemps renoncé à la vie pour s’investir exclusivement dans la recherche d’un certain confort matériel.
Grand Prix RTL-Lire 2000

« 13 à table » : Recueil :thCAO1H3TH
13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles centrées autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table ! Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaître – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Marie Périer – Tatiana de Rosnay – Éric-Emmanuel Schmitt – Franck Thilliez – Bernard Werber INÉDIT
L’oeuvre de Alice Munro :
Secrets de Polichinellecvt_Secrets-de-polichinelle_3165
Dans ce recueil de nouvelles, Alice Munro raconte des vies entières, des univers entiers qu’elle révèle avec une justesse riche et absolue et une bouleversante exactitude dans l’écriture. Les femmes sont au centre de ces nouvelles en compagnie des amants trouvés, des amants perdus, mais qui habitent toujours l’inconscient, des secrets qui changent les vies, des gens pour qui des histoires commencent ou s’achèvent. Le temps et la réalité changent, les identités deviennent incertaines et les vérités font surface. Et ces vérités ne sont jamais là où le lecteur pourrait les attendre.
En filigrane défile l’histoire d’un village canadien des années 1850 – quelques cabanes en pleine forêt – jusqu’à nos jours, où il est devenu une ville industrielle. L’histoire d’un voyage, enfin, réel ou imaginaire, qui nous mène tantôt dans les hautes terres albanaises au début du siècle, tantôt en Australie contemporaine, et nous entraîne au plus profond de la conscience et des secrets.

« Fugitives »
Elles partent. Fuguent. S’enfuient. S’en vont voir ailleurs. Elles : des femmes comme les autres. Par usure ou par hasard, un beau matin, elles quittent le domicile familial (ou conjugal), sans se retourner. En huit nouvelles, Alice Munro met en scène ces vies bouleversées. Avec légèreté, avec férocité, elle traque les marques laissées sur les visages par le temps, les occasions perdues, les petits arrangements que l’on croyait provisoires.

Laisser un commentaire