Fête des libraires et des librairies indépendantes

« Cette journée, pour chaque libraire, c’est la possibilité de
réaffirmer son combat complexe afin de protéger sa pratique, la diversité éditoriale
(l’Edition avec éditeurs), le droit des auteurs et les livres de papier.C’est une journée de réflexion sur les différences possibilités de « survivre » dans une époque marquée par une révolution numérique qui bouleverse le rapport à l’écrit, à la lecture, aux autres… et de valoriser auprès du public une production éditoriale en dehors des dix meilleures ventes.
Car l’offre s’uniformise et ce phénomène est peut-être aussi à l’origine de l’érosion de la fréquentation des librairies.L’idée que nous désirerions mettre en avant cette année pour honorer notre métier, c’est que ce sont les grands livres qui font les grands libraires et fondent notre vocation.
Notre ligne de force pour 2016 sera de défendre une offre qualitative plutôt que quantitative. ce que le numérique n’offrira jamais : des impressions, des papiers extraordinaires, des typographies, des photogravures, des reliures, des rabats.
Enfin, la vocation de la journée sera de faire connaître tous les métiers du livre. »
Extrait de la « lettre aux libraires »,
Marie-Rose Guarniéri et toute son équipe
Association Verbes
Librairie Les Abbesses

fete

La Fête de la Librairie par les libraires indépendants fait écho à la San Jordi, fête catalane qui a lieu le 23 avril et lors de laquelle on s’offre livres et roses. Cet évènement constitue une journée de rencontres, d’échanges entre les professionnels du livre et le public

Pour la petite histoire…
San Jordi – Saint Georges – est connu notamment à travers La Légende dorée de Jacques de Voragine, pour avoir terrassé un dragon. Une légende raconte que du sang du monstre jaillit un rosier, une autre que la princesse sauvée des griffes du dragon offrit en remerciement à Saint Georges un livre. Célébré aujourd’hui dans près de 80 pays, San Jordi faisait au Moyen Age l’objet de joutes chevaleresques en Catalogne au cours desquelles les dames se voyaient offrir des roses.
En 1926, la Chambre des Libraires de Barcelone désignait le 23 avril comme Jour du Livre. En 1995, l’UNESCO en faisait le Jour du livre et du droit d’auteur, contribuant ainsi à la promotion de la lecture, de l’industrie éditoriale et de la protection de la propriété intellectuelle. Cette date est également la date anniversaire de la mort de Cervantes, de Shakespeare et de l’Inca Garcilaso de la Vega tous trois disparus le même jour de la même année, en 1616.
En savoir plus sur http://www.evous.fr/Fete-de-la-librairie-par-les-libraires-independants,1128779.html#HeKq46ekWZsbHeU9.99

Laisser un commentaire